Clay Apenouvon

Après plusieurs expériences auprès d’ateliers de peinture, graphisme et sérigraphie, Clay Apenouvon, né en 1970 à Lomé, quitte sa patrie pour s’établir en France. À Paris, il fréquente des artistes tels Claude Viallat (mouvement Support Surface) et Mounir Fatmi. Il co-réalisera ensuite sa première production artistique Africa en Yvelines à Mantes La Jolie avec le designer et artiste Jules Wokam, et explorera les
possibilités de divers matériaux comme le carton. Le carton qui permet d’aborder la question de l’emballage, physique et artistique, devient le sujet majeur de son approche.


En 2006, Clay Apenouvon effectue une performance à l’ouverture de la FIAC Paris. Il attire l’attention du personnel de sécurité, convaincu qu’une œuvre d’art est volée sous leurs yeux, lorsqu’il sort avec un car- ton emballé sous le bras. Un simple emballage évalué au même titre que le contenu. Avec un militant et engagée, Clay Apenouvon s’intéresse au plastique. Il crée le concept de Plastic Attack en 2010. L’installation Plastic Attack touche ici le point sensible de la menace du plastique sur l’environnement à l’échelle mondiale. Dans ses travaux, il cherche à exprimer le concept de beauté mortelle du plastique.

En 2013, il rencontre sur un trottoir d’Aubervilliers un colis géant fraiche- ment livré devant le magasin d’un grossiste, un colis contenant une dizaine de cartons emballés de lm plastique noir étirable. Un bloc opaque en face de lui, un monument noir lumineux érigé au milieu de son chemin, une vision peu ordinaire, un message illisible, un emballage de contenus non identifiables.

 

En octobre de la même année survient en Europe, au large de Lampedusa, l’une des tragédies les plus violentes de notre époque. Des milliers de jeunes africains disparaissent dans la Méditerranée et des centaines de corps sans vie flottent au large. En observant l’opinion générale sur cette tragédie noire, relayée pourtant par tous les médias, il lui apparaît qu’il est diffcile de prendre correctement la mesure de l’événement.


Ce jour-là n’est-il pas encore plus noir, passant à côté de lui-même? L’image immédiate de la tragédie humaine semble manifestement se télescoper sur les écrans lisses avec celle d’une marée noire de pétrole et de son dérivé le plastique noir.
La question de l’image s’invite au cœur de ce glissement de sens, que provoquera Clay Apenouvon artistiquement.


Un rebondissement artistique : au lendemain de ce choc il transpose sa vision de lm noir plastique, déjà adoptée en esprit, en matière permettant de revenir sur l’actualité bouleversante de la tragédie


humaine noire échouant dans un décor blanc. Plus tard en 2015, il pro- pose le premier Film Noir de Lampedusa, une installation in-situ. Il tire le lm plastique noir de sa réalité matérielle, vers l’imaginaire d’un lm noir muet, noire lumière et révélation.
C.A. œuvre résolument à créer des œuvres de l’esprit, il aime dire que son art visuel est un corps plastique, un emballage et son contenu, un esprit trempé dans la réalité de la vie, de sa vie.


Expositions Majeurs


2017 FILM NOIR, L’ERUPTION, Festival dela memoria 2017,
MAV Museum Ercolano, commissaire Janine Gaëlle DIEUDJI. Italie
1:54, African Contemporary Art fair LONDON.
AFRICA NOW, LE JOUR QUI VIENT, commissariat Marie-Ann Yemsi,
Galerie des Galeries, Paris, France.
BLACK HISTORY MONTH FLORENCE, FILM NOIR, danse de survie. Le Murate, Florence, Italie.
2016 FILM NOIR, Mariane Ibrahim Gallery, Seattle, USA SEATTLE ART FAIR 2016, Seattle USA.
PROSERPINA, Téatro del Opera di Roma, en collaboration, direction artistique: Valentina Carrasco. Roma Italie.
CAPE TOWN ART FAIR 2016, Cape Town, Afrique du Sud.
1:54 ART FAIR NEW YORK 2016, New York, USA.
2015 COP 21 A SAINT MERRY, Film noir de Lampedusa, Eglise Saint Merry
Paris, France.
REMEMBER TO COME BACK, Mariane Ibrahim Gallery, Seattle, USA.
154 ART FAIR LONDON, Film noir dans un cadre doré, Somerset House, Londres, Royaume-Uni.
VISIBLES/INVISIBLES, Film noir de Lampedusa, commissariat Olivier Sultan,Fondation Blachère, Apt, France.
2014 PLASTIC ATTACK MONUMENT, 9ème édition du Festival Cahors Juin Jardin, Cahors, France.
L’ART D’EN RIRE, Takeaway, Installation au parc de Futuroscope Poitiers, France.
PPO Plastique Particle Observation, Plastic attack, le ver est dans le fruit. ES PACE GT au MundArt, Marseille, France.
2013 ABIKO INTERNATIONAL OPEN-AIR ART EXIBITION 2013, Plastic Attack, Installation & Sculpture Abiko, Japon.
2012 PLASTIC ATTACK 5, installation au parc du Futuroscope de Poitiers, France.
2011 FRESH WINDS, The international Art Biennale in Gardur. Installation Plastic Attack #1, résidence. Gardur, Islande.
BALADE EN YVELYNES, Street Art Session 2011, Centre Culturel
ECM Le Chaplin, installations Plastic Attack, en fragments, dans les rues du Val Fourré, Mantes la Jolie, France
2007 AFRIQUE EN YVELINES, HOMME-AGE au centre Culturel ECM le Chaplin. En collaboration avec Jules Wokam. France.
2005 CARTON EN CARTON SUR CARTON. Une exposition de peinture
tout en cartons d’emballages. Atelier Kao, rue de la Commines Paris, France.