Un Noir à l’ombre

La série Un noir à l’ombre s’inscrit dans la continuité de la recherche plastique autour du film noir que Clay Apenouvon a initié en 2005. L’artiste rappelle que le plastique est dérivé du pétrole qui fut l’énergie de la modernité occidentale. Ce pétrole est présent en abondance sur le continent africain pourtant malgré la richesse de ses sous-sols, l’Afrique concentre une large part de la pauvreté du monde. Ainsi, l’artiste voit dans ce matériau une métaphore du continent africain.

En associant le film plastique noir à la couverture de survie, l’artiste explore les propriétés du plastique. Il travaille la matière brute par compression puis combustion pour créer un support à la texture singulière sur lequel des figures seront gravées. Les modèles représentés sont des proches ou des personnalités dont la détermination et le courage ont inspiré l’artiste. Il dédie une série de portraits à Mohamed Ali, icône d’un combat pour la liberté et contre l’injustice.